"Revenez, mon cher [Lecteur], revenez"

Revenez, mon cher Vicomte, revenez : que faites-vous, que pouvez-vous faire chez une vieille tante dont tous les biens vous sont substitué ? Partez sur-le-champ ; j’ai besoin de vous. [...] Je veux donc bien vous instruire de mes projets [Choderlos de Laclos, Les Liaisons dangereuses, lettre II]
DÈS LE Ier SEPTEMBRE, le Salon rouvrira ses portes, et ma pause estivale prendra fin. Cet été, la visite du colporteur m'a permis d'enrichir ma bibliothèque d'un roman anglais, d'histoires d'amours, de contes immoraux et grivois, de mémoires, et d'autres ouvrages du second rayon, qu'on ne lit qu'au risque de la volupté.

Si le mois de septembre s'annonce très français et classique au Salon, à l'exception de quelques Belges, je compte y inviter quelques étrangers ensuite : en octobre, il y aura des Italiens, grâce au projet d'Eimelle, et des auteurs d'Europe de l'Est, en compagnie de Marilyne pour notre semaine thématique d'automne. Puis, le regard se tournera vers l'ouest et le Québec en novembre, à la suite de Karine et Yueyin. Le programme s'annonce d'ores et déjà chargé, j'espère qu'il vous plaira autant qu'à moi.

Et vous, quels sont vos projets ou vos envies littéraires en cette fin d'été ?


Bonne rentrée à tous.

Tableau de Jean Raoux
Jean Raoux, La liseuse (vers 1716)

22 commentaires:

  1. La fin d'été rime avec reprise et rentrée pour moi. Mon seul projet est évidemment de trouver encore le temps de lire. Et ça, ce n'est pas gagné d'avance. Sinon, toujours la BD qui ne me quitte pas, avec prochainement une nouveauté que j'ai ADOREE. Et quelques courts romans de littérature française. Je ne me rue pas sur la rentrée littéraire alors je vais voir ce que je peux emprunter ici et là. Et côté jeunesse, un pavé dont tout le monde ne dit que du bien... Wait and see.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu auras le temps de lire et de chroniquer tes lectures, ton blog me manquerait à nouveau. J'attends de voir tes lectures romanesques notamment. Pour la rentrée, wait and see de mon côté aussi, pas encore de repérage particulier.
      D'un point de vue plus personnel, la fin de l'été rime avec flou, encore cette année ; il n'y a que sur le blog que je peux me permette d'avoir une vision à si long terme, bien que j'ignore ce qui sortira de tout ce flou et quel temps je pourrai consacrer à la lecture à l'avenir.
      Bonne rentrée à toi.

      Supprimer
  2. Belle organisation! Ici c'est bien plus flou, au fil des (multiples) envies, et i lest rare que je sorte de la bibli ou d'un saut sur mes étagères avec ce qui était prévu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien aussi le flou et le papillonnage... En septembre, ce sont les lectures de cet été, donc purement mes envies du moment. Ensuite, à part la semaine à l'Est, les projets sont assez théoriques, encore faudra-t-il que j'aie envie de piocher dans les piles établies le moment venu.

      Supprimer
  3. Ravie de te lire à nouveau à partir de ce 1er symbolique et de faire la même escale à Québec :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie moi aussi de te retrouver et de poursuivre la route vers le Québec avec toi. :)

      Supprimer
  4. Ravie et impatiente de ce retour... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca fait plaisir de se savoir attendue. :)

      Supprimer
  5. coucou et bon retour parmi nous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Ca fait plaisir de te retrouver !

      Supprimer
  6. Et beh dis donc ! Programme sacrément chargé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'écrit comme ça, ça semble chargé, mais entre mes prévisions et la réalité, nous verrons ce qu'il en ressortira. ;) Seule la semaine à l'Est est assurée, en tant que projet personnel et traditionnel.

      Supprimer
  7. Ravie de te lire à nouveau gentille dame.

    RépondreSupprimer
  8. Me voici revenue aussi de mes belles balades estivales, ravie de lire les annonces du Salon qui prolongent ces balades ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie quant à moi de te retrouver et d'envisager une prochaine balade en ta compagnie.

      Supprimer
  9. Une belle rentrée (déjà bien entamée !) à toi ! De mon côté, aucun projet de lecture, un manque cruel de temps et une pile énorme qui continue de grossir... Du coup, je grappille beaucoup ici et là, je m'éparpille quand j'ai cinq minutes et je n'arrive pas à terminer les ouvrages que je commence. C'est très frustrant :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Eh bien finalement, cette rentrée ne me réussit pas du côté des lectures, j'ai rarement aussi peu lu, j'ai été accaparée par d'autres projets et préoccupations. Je comprends donc ta frustration, surtout si tu n'arrives pas à finir ceux que tu commences :( Tu continues ton mémoire, notamment ? J'espère que tu parviendras à retrouver ton rythme et du temps pour lire... (Ah la pile, oui, je connais ça aussi...)

      Supprimer
    2. Oui, je continue le mémoire, qui pour l'instant est en dormance. Impossible de m'y remettre franchement pour le moment, et j'avoue, j'ai hâte de le terminer pour passer à autre chose, notamment lire pour le plaisir :-) Belle journée à toi

      Supprimer
    3. Bon courage et vivement la fin alors. :) Belle journée à toi aussi.

      Supprimer


  10. Hi, Mina! Since you seem to me to know many things about salons, I was wondering if you know some 18-19th century French novels in which the action takes place( at least partially) in the salons, or that somehow depict the life of the french salons of the given period. Armance by Stendhal would be an example, since it's subtitle is Scenes from a PArisian Salon, but honestly I would prefer something in which the action takes place in a literary salon, not just a society salon. Thank you very much!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Unfortunately, I don't really know some novels like this... Perhaps in some novels of Balzac ? The salon in the novels of 18-19th century are often society salon, not literary, like in Crébillon fils's novels (Les égarements du coeur et de l'esprit ; La nuit et le moment) or other novels of the libertinage. This is not a novel, but the letters of Mme du Deffand and Voltaire give an idea of the literary salon and their "language".

      Supprimer

NOTE : tous les commentaires sont les bienvenus et modérés avant publication. Il est plus sympathique de savoir à qui l'on écrit, plutôt qu'à un "anonyme" ; je vous invite donc à utiliser la fonction "Nom/URL" pour indiquer votre nom ou pseudonyme si vous n'avez pas de compte pour vous identifier (la case de l'URL est facultative).