Un joyeux rendez-vous

IL Y A 305 ans, naissait John Cleland, consul et romancier anglais particulièrement connu pour les Mémoires de Fanny Hill. Intéressée par les articles de Marie et de Monsieur de C., j'ai eu envie d'inviter à la découverte de cette célèbre héroïne libertine : la lecture du roman était proposée, aussi bien que celle de bandes dessinées ou le visionnage d'adaptations cinématographiques.

Je me suis finalement contentée d'une lecture du roman de John Cleland, traduit intégralement au XIXe siècle par Isidore Lisieux. Hélène m'a accompagnée avec la version réduite de Fougeret de Monbron, première traduction française du roman trois ou quatre ans après sa parution en Angleterre, sous le manteau.

Jeune fille au repos - François Boucher
Jeune fille au repos, François Boucher, 1752
Le dernier rendez-vous libertin de l'année est fixé au 2 décembre, afin de célébrer le bicentenaire de la mort du marquis de Sade. Toutes les lectures de et sur l'auteur sont acceptées : son œuvre, aussi que les études de celle-ci, les biographies, ou les romans le mettant en scène. Vous trouverez quelques idées dans la bibliographie du challenge Badinage et libertinage et toutes les modalités du rendez-vous sur l'article de présentation*.

* Petit rappel rapide : les articles peuvent être publiés entre aujourd'hui et le 2 décembre, tant que le lien m'est transmis sur l'article de présentation avant midi le jour du rendez-vous, de façon à ce que je puisse faire un récapitulatif dans l'après-midi.

4 commentaires:

  1. Etant donné que c'est un premier mardi du mois, il se pourrait que j'en sois ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellente nouvelle et coïncidence du calendrier. ;)

      Supprimer
  2. Je fais passer mes lectures scolaires en priorité mais si j'avais pu, ça aurait été avec plaisir ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une autre fois alors. :) J'imagine bien que Sade n'est pas vraiment au programme de quelque école que ce soit (à part celle du libertinage)...

      Supprimer

NOTE : tous les commentaires sont les bienvenus et modérés avant publication. Il est plus sympathique de savoir à qui l'on écrit, plutôt qu'à un "anonyme" ; je vous invite donc à utiliser la fonction "Nom/URL" pour indiquer votre nom ou pseudonyme si vous n'avez pas de compte pour vous identifier (la case de l'URL est facultative).