Un rendez-vous en Orient

IL Y A 306 ans, naissait l'abbé de Voisenon, dramaturge, romancier et conteur libertin, ami de Voltaire et successeur de Crébillon père à l'Académie française. En souvenir de ma lecture de Tant mieux pour elle et du Sultan Misapouf, j'ai eu envie de proposer pour son anniversaire un voyage dans l'Orient littéraire du XVIIIe siècle.
 
Dans la lignée des Mille et une nuits et des Lettres persanes, ces romans étaient surtout une représentation déguisée des mœurs françaises et un prétexte au déploiement de la fantaisie ; la féérie s'en mêlait bien souvent et autorisait alors quelques entorses au réalisme. Chez Diderot, par exemple, que j'ai choisi de relire pour ce rendez-vous, les Bijoux indiscrets se mettent à parler et à révéler les secrets de leur maîtresse.

Le jardin chinois - François Boucher
Le jardin chinois, François Boucher, 1742
La fin des fêtes galantes au Musée Jacquemart-André approche, de même que le rendez-vous galant qui s'achèvera le 21 juillet. Le prochain rendez-vous libertin débute néanmoins maintenant et est fixé au 24 septembre. Je vous invite à faire la rencontre de Fanny Hill, soit dans le roman éponyme de John Cleland, soit dans les diverses adaptations qui ont suivi (depuis la "traduction" de Fougeret de Monbron jusqu'aux bandes dessinées et aux films). 

Vous trouverez toutes les modalités pratiques de ces rendez-vous sur l'article de présentation et des idées de lecture autour de Fanny Hill sur le récapitulatif du challenge Badinage et libertinage.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

NOTE : tous les commentaires sont les bienvenus et modérés avant publication. Il est plus sympathique de savoir à qui l'on écrit, plutôt qu'à un "anonyme" ; je vous invite donc à utiliser la fonction "Nom/URL" pour indiquer votre nom ou pseudonyme si vous n'avez pas de compte pour vous identifier (la case de l'URL est facultative).