Le mois belge 2014 | Récapitulatif de la semaine - 2

Logo - Le mois belge d'Anne et Mina
Voici venue l'heure du second récapitulatif du mois belge, au terme d'une nouvelle semaine très riche en lectures. Après un début plutôt féminin, le mois se poursuit avec une mise à l'honneur de la bande dessinée, grâce à ses scénaristes - Jean Van Hamme - ou dessinateurs belges - Ferry Van Vosselen -, quand ce ne sont pas les deux qui se réunissent pour définir le Belge (ou ses goûts dans un livre dans un livre de cuisine). D'autres dessins illustrent le Mokafé tant apprécié d'Anne, et la photographie a été privilégiée pour révéler l'orient des chemins.

Si la Belgique était assez connue en tant que patrie de la bande dessinée, ses auteurs n'en ont pas moins cédé à la veine française de l'écriture romanesque autobiographique : Tom Lanoye évoque la langue de sa mère (Antoine Wauters continue quant à lui à intriguer avec ses multiples Mères), Jacques Mercier réécrit le journal du jeune Gus, et Charles Bertin fait revivre avec beaucoup de sensibilité la petite dame en son jardin de Bruges.  

Celle-ci n'est pas restée solitaire (contrairement au papillon, paraît-il), mais était accompagnée d'autres femmes infid'elles ou à la recherche de l'homme-perle. La petite sirène était également de la partie, en pleine conversation avec une Vénus incongrue et un assassin (il habite au 21, nous chuchote S.-A. Steemanun stylo à quatre couleurs* à la main). Si vous n'êtes pas aux anges à l'idée de suivre un tel équipage, malgré les biscuits au gingembre généreusement distribués par Anne, vous pouvez toujours admirer quelques lieux communs du train où vont les choses à la fin d'un long hiver, ou encore déserter en Argentine avec Marilyne ou au Japon avec Kosaburo.


Le mois belge d'Anne et Mina
* Le schtroumpf grognon s'associe à moi pour juger cette dernière association particulièrement foireuse... Je vous invite donc à l'oublier grâce à la poésie de Verlaine, Serge Meurant et Maurice Maeterlinck.
 
En bonus, Michel propose un parcours bruxellois sur les traces de Jacques Brel, pendant lequel Anne nous arrête face au Portrait d'Alice Sethe de Théo Van Rysselberghe à l'occasion de l'exposition To the point. En chemin vers Namur, Nathalie nous parle d'un prix littéraire belge consacré à la bande dessinée, tandis qu'Angeselphie et Syl. sont restées préparer le plat préféré de Maigret, des chicons au gratin à l'ardennaise, des boulettes à la bière (il y en a pour tous les goûts grâce à elles), une tarte au fromage et un tiramisu au speculoos pour le souper. Toutes ces activités sont bien sûr accompagnées d'une playlist éclectique : Jean Absil, Jacques Brel, Jacques Hustin et Urban Trad.

Cette semaine encore, Anne et moi vous proposons quelques rendez-vous littéraires (sans rien d'obligatoire, ni de stressant à y associer ; les articles en retard seront ajoutés au récapitulatif au même titre que les autres) :
  • un polar le mardi 15
  • un recueil de nouvelles publié par Quadrature le mercredi 16
  • une auteure le vendredi 18

6 commentaires:

  1. Mais pourquoi tu es toujours aussi pessimiste ! Il est très bien, ce récap et j'adore les jeux de mots tirés par les cheveux... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce que je suis la schtroumpfette grognon. ;)
      Tant mieux s'il te plaît, jeux de mots tordus compris... J'ai un peu l'impression d'avoir dérapé sur la fin, quand même.

      Supprimer
  2. Je confirme les propos d'Anne : tu as fait fort ! C'est de la haute voltige :o (sans vouloir casser l'ambiance, juste une précision : Kosaburo n'est pas un lieu mais un prénom ;).
    Par contre si "les gens" pouvaient un peu moins participer ça me donnerait moins le sentiment d'être complètement larguée :S Déjà que je savais avoir du retard avec les blogs que je suis, là j'ai l'impression (c'est plus qu'une impression d'ailleurs) que je ne viendrai jamais à bout de tous ces billets * mode Caliméro on - le bouton "on" est bloqué de toute façon en ce moment ;p *

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, ça, c'est fait... Merci pour la précision, je vais caser le prénom ailleurs/autrement (et répondre à ton mail à ce sujet)
      Si les gens avaient moins participé, je me serais moins arraché les cheveux aussi, je pense. ;) (Et j'ai encore du retard dans la lecture aussi)

      Supprimer
  3. Une parfaite réussite ce billet (et aussi le challenge!)(on s'est lâché)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Je suis très contente du succès du mois belge, même si ça ne facilite pas la rédaction des récap' hebdomadaires (tu peux le dire que vous vous êtes lâchés, et avec des titres pas toujours faciles !)

      Supprimer

NOTE : tous les commentaires sont les bienvenus et modérés avant publication. Il est plus sympathique de savoir à qui l'on écrit, plutôt qu'à un "anonyme" ; je vous invite donc à utiliser la fonction "Nom/URL" pour indiquer votre nom ou pseudonyme si vous n'avez pas de compte pour vous identifier (la case de l'URL est facultative).